Harmony House

Women's Shelter

Est-ce que je suis dans une relation abusive?

Est-ce que je suis dans une relation abusive?

Comment aider une amie ou un membre de famille

  • Être un ami ou une amie.
  • Écoutez, leur croire et prendre ceci au sérieux
  • Parlez à quelqu’un qui peut aider (conseiller, enseignant, médecin, police, etc.)
  • Ne pas confronter la personne qui a fait mal à votre amie. Ceci pourrait être dangereux pour vous deux.
  • Laissez savoir à vos amies que ce n’est pas leur faute. C’est la faute de l’abuseur.
  • Réalisez que vous ne pouvez pas faire des choix pour votre amie, mais elles ont encore besoin de votre soutien et amitié.

Guide de ressources
Harmony House

Enfant en sécurité:
livre de coliorage

Des livres pour des enfants qui ont
vécu/témoigné de l'abus et de la violence

Des livres pour des enfants qui ont vécu/témoigné de l'abus et de la violence

Si vous comptez quitter une situation-maison violente ou non-sécuritaire,
SVP assurer que vous prenez ce qui suit (si possible):

Si tu es en danger, appelles 9-1-1

Un abuseur peut souvent sentir lorsqu’une femme a décidé d’arrêter l’abus. Ne pas sousestimer votre
abuseur. Apprenez à cacher vos tracces pour votre protection et celle de vos enfants.
Ontario Assaulted
Women’s Helpline
Sexual Assault
Support Centre
Ottawa Rape
Crisis Centre
Ontario Assaulted
Women’s Helpline
Sexual Assault
Support Centre
Ottawa Rape
Crisis Centre
L’agression se réfère normalement à un seul acte de violence, l’abus c’est des motifs réputés nuisibles et violents. L’abus peut prendre divers formats, incluant:
  • L’abus physique
  • L’abus sexuel
  • L’abus verbal ou émotionnel
  • L’abus financier
  • L’abus social facilité
  • L’harcèlement et/ ou la traque
  • L’abus spirituel ou religieux.
La violence basée sur le genre souvent – mais pas toujours – comprend un type de violence sexuelle.
Des signes d’avertissement qui pourraient ne pas être constatés. Devenir familier avec ceux-ci peut vous aider à évaluer votre propre situation ou celle de quelqu’un qui vous connaissez.
  • Vous sentir comme vous devez ‘marcher sur des coquilles d’oeufs’ pour les arrêter de devenir fâché et vous avez peur de leur colère;
  • Vous sentire comme vous ne pouvez pas vivre sans eux;
  • Arrêter de voir d’autres amis ou membres de la famille ou arrêter des activités que vous aimez parcequ’il ne les aime pas;
  • Vous avez peur de lui parler de vos inquiétudes et émotions sur la relation;
  • Vous êtes souvent passive parce que vous avez peur de faire mal à leurs sentiments et vous avez le besoin de les ‘sauver’ quand ils sont en trouble;
  • Il vous accuse injustement d’être infidèle tout le temps;
  • Vous vous trouver en train de vous excuser à vous même ou à d’autres pour la conduite de votre partenaire quand il vous traite mal;
  • Vous arrêtez de vous exprimer de vos opinions si il ou elle ne s’entend pas avec vous;
  • Restez avec lui ou elle parceque vous vous sentez comme si il ou elle se tuera si vous quittez;
  • Vous croyez que leur jalousie est un signe de leur amour; Vous blâmer pour leur violence;
  • Vous croyez ses critiques qui vous font sentir mal de vous même; Vous vous sentez comme s’il y a quelque chose de mal avec vous si vous n’aimez pas les actes sexuels qu’il ou elle vous fait faire;
  • Il ou elle vous traite comme sa propriété; Vous commencez à vous demander si vous êtes celle qui est ‘folle’.
Le contrôle coercitif est un terme développé par Evan Stark pour nous aider à comprendre l’abus comme plus qu’une « lutte ». C’est un mode de comportement qui essaye d’enlever la liberté à la victime, de leur enlever leur sens d’être un individuel. Ce n’est pas juste l’intégrité physique des femmes qui est compromise mais aussi leurs droits de la personne. Cela permet d’expliquer les stratégies de contrôle répétées, continues et intentionnelles utilisées par des coupables et l’impact de ces actes sur les survivantes. Ces stratégies peuvent être physiques, sexuelles, économiques, psychologiques, légales, institutionnelles ou toutes celles-ci.

Des exemples de contrôle coercitif sont:
  • des demandes non-raisonnables et non-négociables;
  • la traque et la surveillance; la restriction des activités journalières;
  • la manipulation par une diminution, la négation, des mensonges, des promesses;
  • controller l’accès à l’information et aux services;
  • des menaces et des conséquences négatives pour non-conformité.

Des types d'abus

L’abus économique/financier existe quand le coupable contrôle les ressources financières d’un individu sans le consentement ou le mauvais usage de ces ressources. Voici quelques exemples:
  • vous empêche d’obtenir ou de garder un emploi;
  • vous bloque l’accès à l’éducation;
  • vous harceler au travail;
  • contrôler vos accès aux finances;
  • vous forcer à mettre vos noms sur des comptes bancaires et détruire votre crédit;
  • vous forcer de travailler illégallement.
  • donner une claque, battre, donner un coup de pied;
  • pousser, mordre ou cracher; étouffement ou l’utilisation d’une arme;
  • vous garder prisonnière; vous arrêtez de manger ou de dormir;
  • vous arrêtez d’obtenir des soins médicaux ou garder vos médicaments;
  • faire du mal aux animaux.
L’abus émotionnel se produit lorsque le coupable dit ou fait quelque chose pour faire en sorte que l’autre personne se sent sans valeur. Ceci inclut mais n’est pas limité à:
  • vous appelez des noms, vous critiquer, blâmez tous les problèmes de la relation sur l’autre personne;
  • utiliser le traitement silencieux;
  • using silent treatment;
  • la jalousie;
  • l’humiliation et la dégradation de vous devant les autres;
  • questionner votre santé mentale.
L’abus verbal se produit quand le coupable utilise du langage, écrit ou parlé, pour causer du mal. Ceci inclut mais n’est pas limité à:
  • rappeler les erreurs du passé d’une personne;
  • exprimer des attentes négatives;
  • exprimer un manque de confiance;
  • crier, mentir ou insulter;
  • retenir des informations importantes;
  • faire des menaces.
L’abus sexuel se produit quand une personne est forcé de participer à une activité sexuelle. Ceci inclut mais n’est pas limité à:
  • de l’affection retirée et de la jalousie excessive;
  • exiger du sex après un incident violent;
  • forcer des attouchements ou du sex non voulus;
  • vous forcez de faire de la prostitution ou de la pronographie;
  • controller des décisions sur la grossesse ou l’avortement.
L’abus psychologique se produit quand le coupable menace ou fait peur pour prendre le contrôle d’une personne. Cela inclut mais n’est pas limité à:
  • l’isolement;
  • des menaces;
  • attaquer vos faiblesses;
  • faire des menaces psychologiques;
  • être infidèle;
  • de réclamer d’avoir toujours raison.
L’usage de technologie se produit quand le coupable utilise différents types de technologie pour localiser ou harcèler quelqu’un. Ceci inclut mais n’est pas limité à:
  • monitorer vos communications de courriel;
  • vous envoyer des courriels ou textos répétés;
  • utiliser votre identité en-ligne pour publier des fausses informations;
  • utiliser des réseaux sociaux pour obtenir de l’information sur vous;
  • utiliser des appareils de localisation GPS pour surveiller votre localisation.

Les agences partenaires

S'adhérer au bulletin de Mises à jour

Afin d’avoir les dernières nouvelles et mises à jour, s’enregistrer ici!